La fondation L'Oréal honore les femmes scientifiques
Engagements

Lundi 8 octobre, les 30 brillantes lauréates 2018 du programme des bourses de recherche L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science France, ont été célébrées lors d’une cérémonie organisée au Palais de la découverte à Paris.

2018-fwis-fellowship-programme

Ces doctorantes et post-doctorantes rejoignent ainsi les plus de 280 jeunes chercheuses accompagnées par la Fondation chaque année dans une centaine de pays. Elles se sont vues décerner une bourse de recherche pour les soutenir dans la poursuite de leurs travaux, et ont également bénéficié d’un programme de formation au leadership, complémentaire à leur parcours scientifique, afin d’avoir les moyens de briser plus facilement le plafond de verre.

« Cet engagement en faveur des femmes dans la recherche correspond à deux valeurs majeures de L’Oréal : l’excellence scientifique et l’innovation, ainsi que la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes », a rappelé Hervé Navellou, Directeur général de L’Oréal France, qui a présidé la cérémonie aux côtés d’Alexandra Palt, Directrice générale de la Fondation L’Oréal.

Durant la cérémonie, qui s’est déroulée devant 200 invités, dont un grand nombre de personnalités du monde de la science, les boursières se sont vues remettre leur diplôme par d’éminents spécialistes de leur domaine de recherche, membres du jury de l’Académie des sciences et experts.

Un engagement plus que jamais nécessaire
La semaine dernière, deux femmes ont été récompensées par un prix Nobel scientifique, Donna Strickland en physique, et Frances H. Arnold en chimie. 

« S’il faut certes saluer cette reconnaissance, nous savons bien que le chemin vers l’égalité hommes-femmes dans la recherche reste encore long. Les deux femmes nobélisées en 2018 font à peine frémir les statistiques : la proportion de Nobel scientifiques remis à des femmes depuis la création du prix est passée de 3 à 3,34 % si l’on veut être précis », a indiqué Alexandra Palt, en ouverture de la cérémonie. 

Un chiffre jugé trop faible et qui « révolte » près de trois quarts des Français, selon un sondage exclusif que vient de réaliser l’institut Opinion Way pour la Fondation L’Oréal. 

Ce sondage révèle que si les statistiques du nombre de femmes dans la recherche n’évoluent que très lentement, l’opinion publique, elle, semble prendre conscience de l’importance du sujet. En effet :
- 70 % des personnes interrogées estiment que les femmes ne sont pas assez présentes dans le domaine des sciences,
- Ce ressenti s’élève jusqu’à près de 80 % en ce qui concerne la place des femmes à des hautes fonctions académiques,
- Et 9 personnes interrogées sur 10 identifient au moins un avantage à une meilleure représentation des femmes dans les carrières scientifiques. 
- Le premier de ces avantages, cité par la moitié des répondants, c’est que des équipes de recherches plus équilibrées produiraient des innovations plus adaptées aux besoins de l’ensemble de la société. 

« À la Fondation L’Oréal, nous estimons que soutenir la place des femmes dans la recherche, c’est bien sûr combattre pour plus d’égalité. C’est aussi se donner toutes les chances d’une innovation scientifique bénéfique à tous, car la sous-représentation des femmes dans les équipes scientifiques impacte la qualité de la recherche », a également rappelé Alexandra Palt.

Les exemples sont nombreux, certains connus et anciens, comme la prise en charge et la prévention moins efficaces pour les femmes lors du développement de maladies cardiovasculaires. D’autres sont plus récents, comme la reproduction des stéréotypes de genre, entre autres, par les algorithmes de traduction, de reconnaissance d'image, de reconnaissance vocales de l’intelligence artificielle, secteur où l’on ne recense que 18 % de femmes. En outre, il est désormais établi que l’efficacité des équipes et leur capacité d’innovation s’accroit en fonction de leur capacité à être diverse et inclusives. 

Depuis sa création il y a vingt ans, le programme L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science a accompagné et mis en lumière 3 100 femmes scientifiques dans le monde. Parce que le monde a besoin de science, la science a besoin des femmes. 

 Suivez l'actualité de la Fondation L'Oréal sur Twitter : @4womeninscience et Instagram : @loreal4womenempowerment