Women4Climate: la Brigade de Paris à l'avant-poste du programme international
Développement Durable

Porté par C40 Cities et L’Oréal, le programme Women4Climate ambitionne de faire grandir les initiatives de lutte contre le réchauffement climatique portées par des femmes. Premières pierres d’une initiative mondiale, deux programmes de mentorat ont débuté en octobre à Paris.

women4climate

Ecotable et PierrePlume, les éclaireuses de la brigade
C’est à Paris que prend forme le programme Women4Climate, sous l’impulsion de deux femmes, Barbara Lavernos, Vice-Présidente des Opérations de L’Oréal et Alexandra Palt, Directrice générale de la Responsabilité sociétale et environnementale du Groupe. Lancé en mars 2017 à New York, le programme a été initié par le réseau C40 Cities. Ce dernier rassemble les 90 plus grandes villes du monde dans le but de soutenir et d’accompagner les futures femmes leaders dans leurs projets de développement durable et de lutte contre le réchauffement climatique. Et les secteurs d’application sont nombreux : les initiatives peuvent être portées par des femmes venant du gouvernement, de la société civile, ou encore des milieux universitaires. Les deux premiers projets mentorés concernent la restauration et le recyclage de matériaux à des fins décoratives et acoustiques. Alexandra Palt accompagne ainsi Fanny Gianseto, la fondatrice d’Ecotable, qui propose un nouveau système de label pour certifier les restaurants qui agissent en faveur du développement durable. Le but ? Permettre aux consommateurs de connaître l’impact environnemental des restaurants qu’ils fréquentent et accompagner les restaurateurs dans leur transition écologique. Avec pour vision à long terme de contribuer à un système d’alimentation plus local, plus durable et plus sain. Barbara Lavernos, de son côté, accompagne deux designers, Camille Chardayre et Amandine Langlois. Ces dernières ont créé « PierrePlume », un revêtement mural composé de fibres textiles issues de vêtements recyclés. Sa particularité ? Habiller une pièce de façon esthétique, tout en améliorant son acoustique. Un produit déclinable dans des espaces de bureau comme dans des lieux plus personnels - par exemple une chambre à coucher. Au-delà de ces deux projets, dix initiatives au total ont été sélectionnées en juin dernier afin de former la Brigade de Paris.


Paris aujourd’hui, Mexico et Cape Town demain
Women4Climate en est encore à ses prémices, mais l’ambition du réseau C40 Cities et de son partenaire-fondateur L’Oréal est grande. L’objectif ? Passer à 50 projets mentorés d’ici fin 2017, puis 150 fin 2018, avant d’atteindre 200 mentors fin 2019. L’actuelle dirigeante du C40 Cities étant la Maire de Paris Anne Hidalgo, le programme débute en tout logique dans la capitale française. Mexico et Cape Town devraient lui emboiter le pas d’ici à la fin de l’année. Des correspondantes du Groupe L’Oréal au Mexique et en Afrique du Sud sont d’ailleurs déjà investies dans le projet. "Nous engager aux côtés des maires du C40 pour soutenir la future génération de femmes leaders est essentiel pour atteindre nos ambitions en termes de promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes et de préservation du climat", explique Alexandra Palt. L’Oréal est, en effet, très investi dans ce projet qui reflète les deux valeurs fondamentales du groupe : l’égalité des genres et la protection du climat. Le Groupe s’engage de trois façons. D’abord, en mobilisant les femmes dirigeantes de ses propres équipes pour accompagner les jeunes femmes porteuses d’initiatives. Ensuite, en finançant la recherche sur l’impact du changement climatique sur la vie des femmes. Et enfin, en communiquant sur les succès du programme afin de, peut-être, déclencher de nouvelles vocations. « Les femmes jouent un rôle majeur dans la lutte contre le changement climatique, et il est de notre responsabilité de les accompagner et de les soutenir », conclut la Directrice générale de la Responsabilité sociétale et environnementale de L’Oréal.